La filière effacement s’organise pour répondre présente cet hiver

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Cette année, la France va entrer dans l’hiver non sans une certaine préoccupation sur son approvisionnement électrique. En raison de l’épidémie de Covid-19, EDF a dû décaler de nombreuses maintenances de réacteurs nucléaires, et RTE a récemment rappelé que ses marges de manœuvre ne seraient pas énormes. Il reçoit aujourd’hui les derniers dossiers de candidatures pour l’appel d’offres effacement qui pourrait offrir jusqu’à 2,5 GW de flexibilité au gestionnaire de réseau électrique français.

Attirer les foules

Signe que la situation est tendue, le gouvernement a décidé de passer ...