Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 7 août

L’Académie des technologies publie un rapport sur l’hydrogène décarboné des plus favorables à ce vecteur énergétique. Ce travail fournit notamment une analyse inédite et détaillée (20 pages) des coûts de production, de stockage et de transport ; pour la mobilité, “le coût du combustible est d’ores et déjà du même ordre de grandeur que pour les véhicules thermiques, tout en apportant une autonomie supérieure aux véhicules à batteries”, écrivent les auteurs.

La puissance informatique au service de l’éolien offshore : General Electric se voit accorder un accès au supercalculateur que le Département américain de l’énergie exploite dans son laboratoire de Oak Ridge dans le Tennessee, dans le cadre de son programme de recherche ExaWind. Le but de l’industriel est de mieux comprendre et prévoir les phénomènes atmosphériques sur les côtes et leurs influences sur les turbines.

L’Ademe Nouvelle-Aquitaine lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) expérimental dans le solaire thermique. Il vise à développer la vente de chaleur renouvelable auprès des hébergeurs touristiques de la région. L’agence souhaite notamment favoriser  la fourniture d’une prestation globale et d’engagements sur les performances des installations. L’AMI sera clos le 30 octobre.

Jeudi 6 août

La Grèce a attribué 471,8 MW éoliens par appel d’offres le 27 juillet, sélectionnant 25 projets au prix moyen de 55,67 €/MWh. Le français Valorem est l’un des lauréats, pour un parc de 28 MW prévu pour entrer en production en 2022.

La CRE approuve deux des trois dispositions du projet de décret sur les dérogations accordées aux méthaniseurs dans le cadre de la crise Convid-19. Elle est favorable au délai supplémentaire de sept mois pour les mises en service (donc trois ans et sept mois), à la suspension du contrat d’achat sur une période prenant fin au 23 juin 2020 (avec prolongation d’autant au-delà de quinze ans). La CRE écarte en revanche la rémunération supplémentaire pour une production excédant la capacité maximale de manière à rattraper un éventuel déficit pendant la crise. La délibération parue le 5 août explique que cette nouvelle notion de production maximale et les lourds calculs afférents entraînent une “complexité disproportionnée” en regard du fonctionnement normal du dispositif de rachat et peuvent remettre en question la capacité maximale déclarée.

Total Marketing France est autorisé à fournir du gaz naturel liquéfié en tant que carburant maritime, au moyen d’un navire souteur, selon un arrêté paru au Journal officiel du 6 août.

Mercredi 5 août

BP précise sa stratégie bas carbone annoncée en début d’année et veut décupler ses investissements annuels dans les énergies non fossiles en passant de 500 M$ à 5 Mds$ (1$=0,84€) et en visant une capacité en service de 50 GW dans 10 ans. La compagnie pétrolière britannique compte prospecter tous azimuts, dans l’éolien, le solaire, les bioénergies, l’hydrogène, le captage de CO2, les bornes de recharge de véhicules électriques. En parallèle, elle prévoit de réduire de 42% sa production de pétrole d’ici 2030, baissant en valeur absolue de 2,6 millions de barils/jour à 1,5. 

L’Allemagne lance en septembre et jusqu’en 2026 ses premiers appels d’offres pour inciter les énergéticiens à fermer des centrales électriques brûlant de la houille ou les petites unités au lignite. Pour l’instant, le prix plafond est fixé à 165 000€/MW, l’aide devant se faire dégressive à l’avenir. 

Arkolia a bouclé 6 nouveaux financements fin juillet : “avec ce second lot signé, Arkolia Energies poursuit un rythme important de réalisation en finançant sur le long terme 142 centrales solaires en toitures ainsi que 2 centrales au sol représentant près de 40 MW de capacités installées supplémentaires pour plus de 36M€ de financement senior”, précise le développeur dans un communiqué.

Mardi 4 août

Cap Sud, qui vient de recruter un nouveau directeur général et veut mettre les bouchées doubles sur le marché des particuliers et l’autoconsommation solaire, a bouclé un nouveau financement de 15 M€ pour construire 25 MW de nouvelles capacités. L’opération a été souscrite en totalité par RGreen Invest. 

General Electric (GE) veut bloquer l’accès des turbines éoliennes de son concurrent Siemens Gamesa (SGRE) au marché américain et a déposé une plainte à cette fin auprès de la US International Trade Commission. GE estime que SGRE utilise une technologie protégée dont il détient les droits aux Etats-Unis, basée sur la capacité à produire au maximum par vent variable. Sur le même motif, l’industriel a déjà traduit en justice d’autres compétiteurs dans son pays d’origine, Mitsubishi Heavy Industries en 2008 puis Vestas en 2017, mais des accords ont ensuite été trouvés.

L’association « Les 150 » a mis en ligne le suivi des mesures proposées par la Convention citoyenne pour le climat ; 132 n’ont pas encore été examinées par le gouvernement, 3 ont été rejetées, 3 sont « en danger » selon l’association, 6 en débat et une a été « partiellement acceptée », en l’occurrence le moratoire sur l’extension des zones commerciales autour des villes et la priorité donnée à la construction sur des friches urbaines, adoptés lors du Conseil de défense écologique du 27 juillet.

Lundi 3 août

Paru au Journal Officiel le 2 août, l’arrêté du 24 juillet crée de nouvelles fiches d’opérations standardisées pour les certificats d’économies d’énergie, modifie des fiches déjà publiées et en abroge une. Les références aux dispositions RGE de l’article 46 AX de l’annexe III au code général des impôts sont par ailleurs précisées.

Voltalia lance la construction de son parc éolien de 59 MW dit VSM 4 dans le complexe de Serra Branca au Brésil, qui s’ajoute à la mise en service de VSM 1 (163 MW) et à la construction en cours de VSM 2 (128 MW) et VSM 3 (150 MW). VSM 4 sera énergisé par 17 turbines Nordex de 3,46 MW et doit entrer en service au premier semestre 2021.

Estelle Sandré-Chardonnal a été nommée conseillère économie circulaire au cabinet de Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, selon un arrêté paru au JO du 2 août