Pour les valeurs vertes, la crise boursière est déjà loin

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Le krach financier engendré par la pandémie de Covid-19 aura été aussi brutal que passager. Quatre mois à peine après avoir atteint leur point bas, les valorisations des entreprises en Bourse repartent de plus belle, sauf quelques exceptions, supérieures à celles observées avant la crise. Dans cette euphorie généralisée, les valeurs « vertes » ont la cote.

Les développeurs EnR au plus haut

Dans l’univers des cleantech, les développeurs d’énergies renouvelables font presque office de valeur refuge. Assis sur des contrats long terme avec des garanties solides et des prix fixes, leur avenir ne semble pas menacé par la crise économique qui s’annonce. Et cela se ressent dans leur valorisation. A la clôture hier, l’action Neoen valait 38,5 €, contre ...