Kallista se lance dans les bornes de recharge, avec ses propres éoliennes

Print Friendly, PDF & Email
(@Enercon)

C’est parti pour la convergence entre les EnR et la mobilité. Au volant de la première initiative d’ampleur en France : Kallista Energy. Le développeur-producteur parisien, déjà pionnier de l’éolien tricolore depuis 2005 (213 MW en service), se lance dans les bornes de recharge. Avec un projet d’envergure et de copieux moyens financiers : à partir de 2024, il prévoit d’installer 80 stations sur les autoroutes et grands axes routiers français, avec des bornes ultra-puissantes de 350 kW, soit 300 km en plus en 10 mn. Chaque site doit être alimenté par deux éoliennes Enercon de 3 MW à 5 MW tournant à proximité, avec un seul câble mutualisé pour l’ensemble, soit d’importantes économies (- 100 000€/km). Le plus étonnant ? Les turbines seront capables, assure le développeur, de fournir l’électricité nécessaire aux bornes pendant 80% du temps, le reste étant comblé via le réseau d’Enedis sous forme d’électricité verte.

Gros rotor

Le raccordement sera commun mais aussi la maintenance puisqu’Enercon fournira non seulement les turbines mais aussi les bornes et se chargera de ...