Un outil pour évaluer le potentiel de solarisation des réseaux de chaleur

Print Friendly, PDF & Email

L’Institut national de l’énergie solaire (Ines) a mis en ligne en accès gratuit un outil d’estimation du potentiel de solarisation d’un réseau de chaleur dans les opérations d’aménagement. Baptisé PICSol, il s’adresse aux maîtres d’ouvrage, aménageurs ou concepteurs, qui seraient tentés d’opter pour un réseau de chaleur solaire thermique, particulièrement sous les latitudes avantageuses du sud de la France.

Données de base

L’outil est simple d’utilisation à condition de détenir les données nécessaires au simulateur pour déterminer la consommation. A savoir ...

en m2 : l’emprise au sol du projet d’aménagement, celle des bâtiments, ainsi que la surface totale de plancher de ces derniers. Il convient également d’indiquer la performance énergétique des bâtiments et leur typologie (logements, commerces, bureaux, hôtels). Côté production, le choix est laissé entre un système décentralisé ou non, de tailles diverses. Ces données permettent de vérifier la pertinence d’un approvisionnement en chaleur solaire thermique, et si tel est le cas, l’outil fournit des estimations chiffrées des besoins énergétiques par catégories et une évaluation du coût d’un tel réseau de chaleur renouvelable.

Par exemple, la construction d’un petit réseau de chaleur solaire (80 000 m2 surface totale de plancher) à Cugnaux, dans la banlieue toulousaine, est évaluée à près de 800 000 €, avec un taux de couverture de la consommation de 25%. En poussant l’ambition d’atteindre l’autonomie calorifique, 100% de couverture, le projet reste possible avec 7 800 m2 de surface solaire, et une facture qui grimpe à plus de 5 M€.

PICSol est une adaptation par l’Ines, sous forme d’outil en ligne, du guide de conception des réseaux de chaleur solaire réalisé dans le cadre du projet « Smart grid solaire thermique » accompagné par l’Ademe. Un guide rédigé par l’entreprise Inddigo et le CEA-Ines avec les contributions de Clipsol, Cofely et Tecsol en 2016.

Le lien vers l’outil de l’Ines : https://picsol.ines-solaire.org/