Le MTES publie en rafale les résultats des appels d’offres en cours

Print Friendly, PDF & Email
Hôtel de Roquelaure © Pline, Wikimedia Commons

Est-ce un effet inattendu du confinement et de la crise Covid-19 ? Le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) a publié ce soir d’un coup d’un seul les résultats des appels d’offres organisés pour soutenir l’éolien terrestre et le solaire. En attendant d’identifier les développeurs lauréats, voici les premiers résultats.

1) Eolien terrestre : 749,3 MW ont été attribués, alors que la session close début janvier et largement sur-souscrite par les candidats ne proposait que 630 MW. Le tarif moyen ressort à 62,9€/MWh. Il était de 66,5 €/MWh lors du round précédent et le MTES a considéré que cette évolution justifiait de revoir cette fois à la hausse les attributions ; 35 projets en ont bénéficié en tout. 

2) Centrales solaires au sol : 649 MWc ont été attribués pour 88 projets lors de la 7e période de l’appel d’offres public, alors que 850 MW étaient ouverts. Le prix moyen de l’électricité ressort à ...

62,11 €/MWh, à comparer aux 64€/MWh obtenus lors de la session antérieure.

3) Le premier round de la nouvelle version de l’appel d’offres solaire innovant, clos à l’automne 2019, récompense 39 projets surtout agrivoltaïques (40 MW), pour un volume de 104 MW. Le tarif moyen est de 82,8 €/MWh. Le MTES avait ouvert le volume à 140 MW. 

4) La deuxième session de l’appel d’offres solaire pour le Haut-Rhin, destiné à contribuer à revitaliser le territoire de la centrale nucléaire de Fessenheim, attribue 94,2 MW à 12 projets, avec un prix moyen de 55,2€/MWh pour les centrales au sol, 92 €/MWh pour les projets sur toiture de plus de 500 kW et 98,5€/MWh pour ceux de moins de 500 kWc.

5) Autoconsommation : 30 projets sont lauréats, pour une puissance de 11,8 MWc, alors que 25 MW étaient ouverts. Les volumes déposés restent faibles. La prime moyenne s’élève à 15,97 €/MWh, contre 17,72 lors du round de décembre. La capacité proposée lors de la prochaine session, désormais prévue en juillet, sera ramenée à 20 MW.

6) L’appel d’offres solaire avec ou sans stockage associé, pour les ZNI (Zones non interconnectées), sélectionne 84 projets solaires pour une puissance de 101,7 MW. Parmi lesquels :
– 38 projets photovoltaïques + stockage, pour 54,8 MW, au tarif moyen de 108,2 €/MWh ;
– 37 projets sans stockage, pour 44,1 MW et un prix moyen de l’électricité à 96,2 €/MWh ;
S’y ajoutent 9 projets en autoconsommation, soit 2,8 MW avec une subvention moyenne de 44,1 €/MWh.

Consultez la liste des projets lauréats (ici en PDF) :