Londres relance ses aides à la capture de CO2

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : ACP)

Le Royaume-Uni ressuscite les projets de capture et de stockage de carbone enterrés il y a quatre ans. Dans son plan budgétaire pour 2020, le pays annonce un fonds de soutien aux premières infrastructures ad hoc, doté de 800 M£* au minimum. Un premier site doit être mis en service au milieu de la décennie, un autre vers 2030. Une centrale électrique à gaz et récupération de CO2, prévue pour 2030 et à financement privé, doit aussi bénéficier d’aides sur la partie CO2. Le Royaume-Uni considère ainsi officiellement que le carbone capture and storage (CCS) figure parmi les pistes sérieuses de décarbonation de l’industrie, en plus de la consommation d’électricité renouvelable et d’hydrogène. En France, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.