Eolien terrestre : l’imbroglio persiste pour le « CR 2017 »

Print Friendly, PDF & Email
(@EDF)

Dans l’éolien terrestre, la fin en 2016 des aides publiques pour tous à tarif garanti (82 €/MWh sans la prime de gestion) continue à influencer la conduite des affaires en 2020. Si le règlement des appels d’offres a été aménagé pour accueillir certains grands projets orphelins de mécanisme de soutien, le segment refuge pour les petits parcs, de moins de 7 turbines à 3 MW de puissance unitaire maximale, reste source d’incertitudes. Pour rappel, il propose un tarif global exempt de compétition et en guichet ouvert de 74,8 €/MWh, prime de gestion incluse ; créé en 2017, il fournit un cadre économique solide et peut-être même généreux – tel est en tout cas l’avis de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), totalement opposée à cette exception

Un maximum de trois mois de production

Le problème ? Un certain nombre de développeurs dont les projets ont été exclus des subventions théoriquement automatiques de 2016 ont demandé à bénéficier du régime d’aide de 2017 mais ...