Indigo veut capter l’énergie de ses parkings

Print Friendly, PDF & Email
(@DPA-Indigo)

Avec moins de voitures dans les rues des villes, les places de parkings seront-elles un jour désertes ? Associé au cabinet Dominique Perrault Architecture (DPA), le groupe Indigo a livré aujourd’hui sa vision du « parking du futur », fondée notamment sur la nécessité de « reconvertir certains parcs de stationnement, touchés par les évolutions actuelles de la mobilité ». Elle est issue d’une longue étude menée par DPA tendant à prouver que les parkings souterrains ont un avenir. Localisés en centre ville, près des lieux de vie et de travail, sources potentielles de chaleur, de fraîcheur et même d’eau, ces infrastructures ont aux yeux du cabinet d’architectes une valeur qui excède celle des actuels espaces de stationnements.

Remue-ménage au premier sous-sol

L’enjeu pour Indigo n’est pas mince puisque ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.