Les freins aux PPA vus par le site le plus énergivore de France

Print Friendly, PDF & Email
(c) Aluminium Dunkerque

La Plateforme Verte organisait hier un débat sur les différents modèles d’affaires dans les énergies renouvelables, et notamment sur le développement poussif des corporate power purchase agreements (CPPA) en France. La présence d’Amandine Chaillous, responsable des CPPA pour le groupe industriel Alumnium Dunkerque a permis de rentrer dans le dur des négociations entre l’acheteur, le développeur et le financier.

4 TWh consommés par an

Aluminium Dunkerque est le plus gros site consommateur d’électricité de France. Fondé en son temps par Péchiney, le premier producteur d’aluminium d’Europe a été racheté à Rio Tinto en début d’année par le groupe Liberty, dirigé par le britannique Sanjeev Gupta, particulièrement actif dans les énergies renouvelables en Australie.  

Avec ses quelque 4 TWh engloutis chaque année par les process de production, le site d’Aluminium Dunkerque est un candidat de choix pour des CPPA. Et cela tombe bien car ...