Solaire : les magasins Gemo sautent trois marches d’un coup

Print Friendly, PDF & Email
(@Gemo)

« Nous avons intégré les notions de zéro croissance et de prélèvement minimal sur les ressources naturelles. La question est maintenant de créer quand même de la valeur. L’une des réponses : faire des économies, notamment d’énergie ». Hubert Aubry, P-DG de l’enseigne de vente de vêtements pas chers Gemo (Groupe Eram) tient des propos que le Medef a sans doute un peu de mal à entendre. Ils lui servent à mettre en perspective une opération pionnière dans ses magasins, et même pour son secteur d’appartenance, les grandes surfaces spécialisées, moins avancées que les généralistesà l’exception sans doute d’Ikea. En l’occurrence un « trois en un » ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.