Berlin fait la part belle au solaire, mais freine l’éolien terrestre

Print Friendly, PDF & Email
© Bundesregierung/Bergmann

Après la France, c’est au tour de l’Allemagne de formaliser ses objectifs en matière de climat et de développement des énergies renouvelables. Le cabinet de la chancelière Angela Merkel a finalisé un document de 170 pages (que le lecteur retrouvera en bas d’article), équivalent d’un projet de loi qui donne les grandes lignes de la stratégie allemande en la matière. Avec un objectif final d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

Près de 100 GW de solaire

L’Allemagne réaffirme son objectif de 65% d’EnR dans son mix électrique à l’horizon 2030, contre environ 35% aujourd’hui. A l’image de la...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.