Elisabeth Borne nommée ministre de la transition écologique et solidaire

Print Friendly, PDF & Email
Elisabeth Borne (Crédit : RATP)

François de Rugy est remplacé par Elisabeth Borne. « Sur la proposition du Premier ministre, le président de la République a mis fin, sur sa demande, aux fonctions de François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. Il a nommé Elisabeth Borne ministre de la Transition écologique et solidaire », a officiellement annoncé l’Elysée quelques heures seulement après l’annonce de la démission de François de Rugy.

L’ancien président de l’Assemblée nationale est donc remplacé à son poste ministériel par celle qui était déjà membre du gouvernement comme ministre chargée des transports. A ce titre, elle a notamment piloté le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM). A noter : Elisabeth Borne aura ...

le même titre que François de Rugy – à savoir « ministre de la Transition écologique et solidaire » – mais sans avoir le statut de ministre d’Etat. L’écologie pourrait donc reculer dans l’ordre protocolaire. De fait, le poste de ministre des Transport semble avoir été supprimé, ou plutôt fondu dans celui de ministre de la Transition écologique et solidaire au regard du décret paru ce matin au Journal Officiel. Brune Poirson et Emmanuelle Wargon conservent leur poste : secrétaires d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire

Longue expérience des cabinets ministériels

Ingénieure X-Ponts, Elisabeth Borne a démarré sa carrière en 1987 au ministère de l’Équipement, avant de rejoindre la direction régionale de l’Équipement d’Île-de-France en 1989. Elle connait bien les rouages des cabinets ministériels pour y avoir occupé plusieurs postes : conseillère au ministère de l’Éducation nationale auprès de Jack Lang puis de Lionel Jospin, conseillère technique chargée des transports auprès du Premier ministre Lionel Jospin. En 2002, elle a été nommée directrice de la stratégie de la SNCF, avant de rejoindre le groupe Eiffage en 2007 en tant que directrice des concessions. De 2008 à 2013, elle a travaillé à la mairie de Paris à la direction générale de l’urbanisme.

En 2014, Elisabeth Borne est devenue la directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Environnement, avant de rejoindre la présidence de la RATP en mai 2015. Elle était revenue au gouvernement d’Edouard Philippe en 2017, comme ministre cette fois – en charge des Transports – d’abord auprès de Nicolas Hulot, puis de François de Rugy.