Francéole sera fixée demain sur son sort

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Francéole)

Francéole, un des derniers fabricants français de mâts d’éoliennes, passe demain devant le Tribunal de Commerce de Chalon-sur-Saône qui statuera sur son avenir. L’entreprise a été mise en redressement judiciaire en février dernier, pour la troisième fois de son histoire. En l’absence de repreneur annoncé, la liquidation judiciaire semble inévitable.

Effet domino

Les difficultés de Francéole ne sont ni nouvelles ni originales. L’entreprise pâtit depuis des années d’un contexte industriel de concurrence internationale acharnée. A la belle époque, la société fournissait ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.