AO « petite hydro » T2 : le tarif de l’énergie se stabilise

Print Friendly, PDF & Email
La centrale hydroélectrique de Claredent, en Corrèze © Valorem

Article complété le 27 juin 2019-

La vie est un long fleuve tranquille pour l’appel d’offres national destiné à la création ou la rénovation des centrales de petite hydroélectricité, réparti en trois tranches annuelles depuis 2018. On en est à la deuxième, dont les résultats ont été communiqués ce jour. Avec 36,7 MW sélectionnés pour 35 MW disponibles et comme lors de la session précédente, la puissance proposée a été souscrite entièrement.

Le prix moyen de l’électricité est en très légère baisse : 87,1€/MWh contre 89,6 €/MWh en 2018 mais 112,4 €/MWh en 2017 lors de la précédente série de compétitions. « Les prix se stabilisent. A l’avenir, les développeurs ne les voient pas passer sous ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.