Quinze îles solaires flottantes prévues aux Pays-Bas

Print Friendly, PDF & Email
© Floating Solar

Près d’Andijk, au nord-est des Pays-Bas, trois centrales solaires flottantes doivent éclore d’ici novembre prochain ; pas moins de douze autres seront ensuite construites. En tout, 73 500 panneaux orientables totalisant près de 23 MW. Les promoteurs revendiquent un rendement de 30%. Le projet, qui produira 30 MWh/an, est porté par l’industriel Floating Solar, co-entreprise néerlandaise entre le spécialiste des technologies nautiques Dromec et le développeur solaire Sun Projects. En cas de tempête, le système est censé se tourner là où l’impact du vent et des vagues est le moins violent.

Le parc ...

sera installé sur le réservoir d’eau de PWN, société de distribution d’eau potable du nord des Pays-Bas. La construction du projet, qui a remporté un appel d’offres de PWN, a été retardée à septembre pour ne pas perturber la trajectoire des oiseaux migrateurs, conformément à la réglementation du pays.

Arnoud van Druten, directeur général de Floating Solar, indique que le projet a été financé dans le cadre du programme SDE+ du gouvernement néerlandais. Ce programme renouvelé chaque année comporte deux vagues de financement (une au printemps, une en automne) consacrées au développement des énergies renouvelables.

Du solaire flottant dès 2020

Le solaire flottant aux Pays-Bas continue donc sur sa lancée. Une centrale de 48 MW développée par GroenLeven verra le jour mi-2020. En septembre 2017, une première ferme solaire flottante avait été installée sur un bassin de décantation d’eaux polluées du port de Rotterdam. En janvier 2018, un consortium entre la régie des eaux Waterschap Rivierenland, le constructeur de projets flottants Blue 21 BV, le groupe d’ingénierie Hakkers BV et l’Université technologique de Delft s’est formé pour développer cette EnR aux Pays-Bas.