La métropole de Lille va verdir son réseau de chaleur

Print Friendly, PDF & Email


Le réseau de chaleur du quartier Bassins à flot de Bordeaux. (Crédit : Energie des bassins)

La Métropole Européenne de Lille (MEL) va verdir son système de chauffage en réutilisant la chaleur produite par un centre de traitement des déchets pour chauffer 70 000 logements de l’agglomération. Ce projet, soutenu financièrement par l’Ademe et le Feder, consistera également à interconnecter les six réseaux de chaleur en fonctionnement. Le projet doit être finalisé en 2020.

Objectif : 65% de chaleur renouvelable

Actuellement, Lille est en partie alimentée en chaleur par six réseaux distincts reposant sur un mix énergétique très gazier (39% cogénération gaz, 29% de gaz, 18% bois, 6% de charbon et 8% d’import consistant en un échange de chaleur avec les villes voisines). Le projet ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.