Le turbinier Envision au bout de son premier « parcours du combattant » en France

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Velocita Energies)

L’acquisition par le fonds infrastructure britannique Trig du parc éolien de 40 MW développé par Velocita Energies fait partie des signaux faibles dignes d’attention. Depuis 2016, Velocita Energies est la filiale française à 100% du turbinier chinois Envision. Comme on peut s’y attendre, le parc de Trig, en service dans un an, sera équipé d’éoliennes de ce fabricant, de 2,5 MW et 175 mètres de hauteur en l’occurrence, « toilées » pour vent faible. Trig et la banque commerciale européenne, qui finance le projet, ont donc validé la technologie et le productible. C’est le premier succès pour l’industriel chinois dans l’Union européenne – un parc Envision est aussi en production au Monténegro. « Ce fut un vrai parcours du combattant pour nous », confie ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.