Solaire : interrogations sur la file d’attente et le taux de transformation des projets

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Engie)

On le sait, la file d’attente des projets solaires est en forte croissance en France. Selon les estimations des gestionnaires de réseaux, en premier lieu d’Enedis, elle atteignait 3,9 GW fin 2018, contre 2,6 GW un an plus tôt. Mais est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ?, s’interroge Antoine Huard, président du groupe de réflexion France Territoire Solaire (FTS), qui dressait ce matin avec le cabinet PWC un état des lieux du marché photovoltaïque. Cela peut en effet signifier que le secteur est de plus en plus dynamique mais aussi, a contrario, que les projets ont de plus en plus de mal à se concrétiser.

« La filière, les pouvoirs publics, ont besoin de mieux décrypter le contenu de la file d’attente. C’est le sens de nos travaux avec les gestionnaires de réseaux », indique Antoine Huard. Ce pipe, qui correspond aux...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.