Les députés s’interrogent sur la transition des grands groupes

Print Friendly, PDF & Email
© Assemblée Nationale

« Nous avons déjà reçu 200 contributions du grand public, c’est remarquable ! » se réjouissait ce matin Bruno Duvergé, député Modem du Pas-de-Calais. La mission parlementaire sur les freins à la transition énergétique, dont il est le rapporteur, a lancé hier une consultation ouverte à tous sur cette thématique, jusqu’au 17 avril. Elle semble donc attirer du monde, le Grand Débat de l’exécutif n’a pas siphonné toutes les idées en la matière.

Le député faisait ce constat en marge d’une réunion à l’Assemblée de la mission d’étude qu’il a lancée en 2018. Réunion à laquelle il avait convié, avec certains de ses collègues, les grands groupes français de l’énergie (EDF, Engie, Total, Orano) et de l’automobile (PSA et Renault). Si elle ne fut le lieu ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.