Le Sénat veut mobiliser les CEE pour financer la mobilité propre

Print Friendly, PDF & Email
(c) Avere

Le texte a « des objectifs louables », mais aussi « des lacunes absolument incroyables », déplorait ce jeudi 7 mars le sénateur centriste de l’Eure Hervé Maurey, président de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable au Sénat. Il s’exprimait à propos du projet de loi d’orientation des mobilités, qui a entamé son parcours législatif avec un examen par ladite commission sénatoriale. Laquelle dénonce le manque de moyens financiers affectés par le gouvernement à sa politique dans les transports. Pour y remédier, les sénateurs ont notamment...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.