La CRE et l’Arafer récompensent cinq projets pour la mobilité

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enedis)

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) et l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) ont organisé un premier « datathon », sur le thème « Énergie et mobilité : inventez, libérez, changez les usages de demain ». Ce concours invitait startuppeurs, créateurs d’entreprises et étudiants de 25 à 35 ans à mettre en place une solution en rapport avec la mobilité durable, en un week-end, à partir des données fournies par les régulateurs.

Parmi les quatorze projets présentés, trois ont été récompensés :

Premier prix : ...

l’application pour smartphone Balize, qui propose aux propriétaires de véhicules électriques des points de recharge lorsqu’ils effectuent de longs trajets. Les suggestions sont basées sur les centres d’intérêts définis par l’utilisateur ou proposés par des annonceurs (lieux de patrimoine, restaurants, etc.) et situées sur le trajet défini.

Deuxième prix : l’outil MeteoRail peut aider les utilisateurs des transports ferroviaires à mieux anticiper les perturbations qui pourraient affecter leur trajet. Pour cela, il analyse, grâce à l’intelligence artificielle, les perturbations qui ont déjà eu lieu sur chaque ligne menant à la destination choisie. L’utilisateur peut ainsi choisir la ligne de transport la plus fiable à un instant T pour effectuer son trajet.

Troisième prix : la plateforme Patataz qui récompense les consommateurs à chaque fois qu’ils réalisent des économies d’énergie ou déplacent leurs consommations à la demande de leur fournisseur. Cet outil communautaire incite les utilisateurs à réaliser autant d’actions que possible afin de grimper dans le classement général.

Deux autres projets, non communiqués, ont aussi reçu un prix spécial et bénéficieront d’un accompagnement. Interrogée par GreenUnivers, l’Arafer indique que les lauréats bénéficieront d’un accompagnement technique par les deux régulateurs, qui ont « une volonté d’application ». Ils seront également épaulés par l’agence de communication Bengs pour « les aider à penser leur projet et à le mettre en avant ».

Le jury était composé de la commissaire à la CRE Catherine Edwige, de la vice-présidente de l’Arafer Anne Yvrande-Billon, du député LREM Cédric Villani et de l’ex-secrétaire d’État chargée du Numérique Axelle Lemaire.