La CRE félicite la filière solaire pour les baisses de coûts

Print Friendly, PDF & Email
(c) Romain Chicheportiche

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu public un rapport plutôt flatteur sur la filière photovoltaïque française. Le gendarme de l’énergie se félicite ouvertement de la professionnalisation des acteurs et surtout de la baisse rapide des coûts de développement des centrales solaires en France. Des louanges appréciées par le secteur qui a fait l’objet ces derniers mois de délibérations relativement sévères de la part du régulateur. Pour autant, la CRE se montre toujours inquiète de l’assèchement du pipe des projets et émet des recommandations qui ne font pas sensation chez les professionnels.

Les coûts baissent de 32%

Ce rapport dresse un état des lieux des coûts des installations photovoltaïques de moyenne et grande puissance (100 kWc – 30 MWc) développées dans le cadre des appels d’offres 2017 et 2018 en métropole continentale. Ces projets sont nettement moins coûteux que ceux qui les ont précédés. Ainsi, sur les trois dernières années seulement, les coûts d’investissement ont diminué d’en moyenne ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.