H2air se lance dans le solaire et regarde l’éolien en mer

Print Friendly, PDF & Email
Parc Clémentine (Crédit : H2air)

Pour fêter ses dix ans cette année, le développeur éolien basé à Amiens (Somme) s’ouvre de nouveaux horizons : il se lance dans le solaire, avance dans le stockage et regarde aussi du côté de l’éolien en mer. De nouvelles ambitions pour lesquelles il ne compte pas sacrifier son indépendance malgré « le chant des sirènes » qui résonne sur un marché des énergies renouvelables en pleine consolidation comme en atteste encore le récent rachat de Saméole par Engie.

Une cible : les centrales au sol de 10 à 30 MW

A l’instar de WPD, autre acteur historique de l’éolien, H2air se diversifie donc dans le solaire, une nouvelle activité pilotée depuis Aix-en-Provence et dirigée par un ancien d’EDF Renouvelables, Nicolas Ripert. « Nous ...