Enercoop parvient à boucler un projet d’autoconsommation collective

Print Friendly, PDF & Email
© Enercoop Midi-Pyrénées

L’autoconsommation collective fleurit doucement dans le Midi. Enercoop Midi-Pyrénées a inauguré le 29 septembre dernier une centrale photovoltaïque sur le toit d’un Biocoop à Saint-Affrique (Aveyron). Cette centrale de 36 kW est l’une des premières installations d’autoconsommation collective en Occitanie. Enercoop Midi-Pyrénées fait office de producteur et de personne morale organisatrice.

Expérimentation

Le fournisseur d’électricité verte n’a pas ...

été refroidi par la perplexité globale du secteur face à la fiscalité du système. « C’est une expérimentation. Les consommateurs [Biocoop et une clinique voisine, NDLR) ont accepté de ne pas faire d’économie par rapport à leur facture actuelle : ils seront à facture équivalente, explique Lucien Blanc, chargé de la production et de l’autoconsommation chez Enercoop Midi-Pyrénées. L’augmentation annuelle du prix de vente du kWh est fixée à 1% et très modérée, et ne dépend pas de l’évolution des coûts du marché de l’électricité ». Les 45 000 euros d’investissements ont été optimisés : l’installateur est un partenaire d’Enercoop et Biocoop accepte un loyer réduit pour l’expérimentation.

Enercoop espère équilibrer l’opération grâce à ces paramètres, en attendant une réglementation plus favorable. « Même avec toutes nos précautions, y compris
l’internalisation des études, l’équilibre économique du projet reste fragile. S’il n’y a pas d’exonération de la CSPE le système ne sera pas aisément pas reproductible », prévient Lucien Blanc.