Implication des territoires : l’exemple de l’Occitanie [Compte-rendu]

Print Friendly, PDF & Email
Thierry Cotelle (Crédit : Marie-Pierre Dieterlé)

[Compte-rendu de la conférence GreenUnivers du 28 juin sur le Financement des projets d’EnR]

Thierry Cotelle, conseiller régional d’Occitanie et président du fonds Midi-Pyrénées Energies Investissements (MPEI), représentait les territoires lors de cette conférence sur le financement des projets d’énergies renouvelables. Certains d’entre eux affichent des ambitions très élevées. C’est le cas de l’Occitanie : « Nos objectifs sont de tripler la production d’énergies renouvelables, de diviser par deux la consommation d’énergie pour devenir un territoire à énergie positive en 2050. Un défi d’autant plus grand que notre région est très attractive et que sa population devrait passer de 5,7 à 7,2 millions de personnes dans le même temps », indique Thierry Cotelle.

Une agence dédiée

Pour cela, ...

la région s’appuie désormais sur une nouvelle structure, l’Agence régionale de l’énergie (ARE), chargée de piloter et de financer des projets avec les collectivités locales et les entreprises privées. Avec un budget de 10 M€ par an, elle prend le relais du fonds Midi-Pyrénées Energies Investissements qui a investi 9 M€ en fonds propres dans une vingtaine de projets publics ou privés d’énergies renouvelables. Il jouait le rôle de co-investisseur sur des centrales de toutes les énergies – biomasse, biogaz, solaire photovoltaïque, géothermie, hydroélectricité et éolien. Des investissements dirigés également vers des technologies en développement à l’image  du projet éolien flottant d’EolMed, dans lequel MPEI est entré au capital.

La région s’appuie sur sa société publique locale (SPL) comptant une cinquantaine d’actionnaires, chargée de faire collaborer les collectivités locales intéressées notamment dans le domaine de l’efficacité et la rénovation énergétique des bâtiments, et des sociétés d’économie mixte (SEM) pour attirer les financements privés vers des projets renouvelables.