Frémissement en trompe-l’œil dans la rénovation énergétique

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Optiréno)

Le secteur du bâtiment est en croissance en France et notamment l’activité de rénovation énergétique. C’est le constat du baromètre que vient d’établir le réseau des observatoires régionaux de la construction (ou Cerc pour « cellules économiques régionales de la construction »). Qu’on en juge : « Au 1er trimestre 2018, l’activité de rénovation énergétique a progressé de 1,2% en volume (+2,2% en valeur) en France par rapport au même trimestre de l’année précédente », chiffre le baromètre. Et cette tendance est observée dans toutes les régions métropolitaines.

Des aides en hausse…

D’autres indicateurs vont dans le même sens, là aussi avec des chiffres datant de la fin du premier trimestre de l’année. On observe par exemple un léger frémissement de l’éco-PTZ, en hausse de 4% en volume si l’on cumule le nombre de prêts accordés sur les 4 trimestres précédents (voir le rapport ci-dessous). Ou encore du côté du programme Habitez Mieux de l’Anah : le nombre de logements aidés a grimpé de 21% sur les 4 premiers mois de 2018 par rapport à la même période l’année dernière.

Faut-il pour autant y voir...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.