Vitibot lève 3 M€ pour entretenir les vignes

Print Friendly, PDF & Email
© Vitibot

Soulager les viticulteurs des tâches pénibles grâce aux robots, et notamment le petit dernier, Bakus : c’est l’ambition de la start-up rémoise, créée en 2016 par Dominique Bache (viticulteur) et son fils Cédric Bache (ingénieur en robotique). Elle vient de lever 3 M€ auprès d’acteurs du milieu viticole : coopératives, prestataires, maisons de champagne, industriels et investisseurs sensibles au développement durable.

L’objectif de ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.