Stockage, éolien offshore : EDF concrétise deux importants projets anglais

Print Friendly, PDF & Email
Les fondations gravitaires de Blyth (Crédit : EDF EN)

Sur le front des énergies renouvelables, la semaine a été plutôt bonne pour EDF. Comme Engie ou Iberdrola, autres leaders des consortiums concernés, il est rassuré sur ses parcs éoliens offshore français ; le président de la République les a réaffirmésmoyennant quelques économies sur le prix du MWh. Et aujourd’hui 22 juin, l’électricien inaugure deux projets innovants au Royaume-Uni, porteurs d’avenir pour le groupeD’une part le parc éolien offshore de Blyth, à l’extrême nord-est de l’Angleterre, sur la côte du comté de Northumberland. De l’autre, les installations de stockage sur batteries de West Burton, dans le Nottinghamshire, au centre du pays. 

Fondations flottantes

D’un gabarit de 41,5 MW, le parc de Blyth est certes petit – la zone est dédiée à l’expérimentation – mais il se distingue par ses ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.