Le SER demande une PPE plus ambitieuse pour la géothermie

Print Friendly, PDF & Email
Centrale géothermique de Villepinte (Seine-Saint-Denis) © Floréane Marinier

Il reste un peu plus d’un mois avant que s’achève le débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE). C’est le moment d’attirer l’attention sur des filières d’énergies renouvelables discrètes mais pas moins précieuses pour autant. La géothermie par exemple.

À l’occasion d’une visite de la centrale d’Engie à Villepinte (Seine-Saint-Denis), le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a voulu rappeler, par la voix de Michèle Cyna, présidente de la Commission géothermie, à quel point la filière a besoin de visibilité ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.