AO PV bâtiments : la CRE veut accélérer la baisse du tarif moyen

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : CRE)

La version publique du rapport de synthèse de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) sur le quatrième round de l’appel d’offres solaire « CRE4 » bâtiments (100 kW – 500 kW pour la famille 1, 500 kW à 8 MW pour la famille 2), mise en ligne le 28 mai, tire les conclusions de la convergence des prix moyens vers les niveaux planchers du cahier des charges, particulièrement nette lors de la 4e période.

Les minima de fin 2019 dès maintenant

La CRE constate que sur les 729 dossiers déposés, 159 – soit 22% – ont proposé le prix plancher de leur famille comme prix de référence. Le régulateur estime que certains développeurs auraient même pu proposer « un prix inférieur dans leurs offres, permettant de développer cette filière à un coût moindre pour les finances publiques ». Du coup, il recommande d’abaisser les prix minima plus vite que prévu dans le cahier des charges et de les amener  ...

Article précédentVoltalia signe un contrat avec Suntech pour ses projets africains
Article suivantLa petite hydroélectricité de nouveau attractive