Le solaire thermique mise à fond sur le logement social

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Copyright © 2012 Sophia Antipolis Energie Developpement. All rights reserved

Cette fois-ci, c’est la bonne. Parent pauvre de l’énergie solaire, le thermique va enfin redémarrer. Telle est la conviction des entreprises spécialisées et notamment celle d’Olivier Godin, fondateur du fabricant Solisart et vice-président du syndicat Enerplan. Il y aurait quatre raisons d’y croire. La taxe carbone pour commencer, dont la trajectoire a été revue à la hausse en 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Selon ce professionnel, l’impact sur le prix du fuel et du gaz sera suffisant pour qu’il devienne « aberrant de ne pas remplacer sa chaudière ». Ce qui n’empêche pas la filière de réclamer quand même une TVA à 5,5%, une mise à niveau par rapport aux autres EnR encore écartée par le Sénat fin 2017.

Repère :  Enquête : solaire thermique, pourquoi ça ne marche pas ?

Deuxième nouveauté, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.