Nissan et E.ON s’allient dans le vehicle-to-grid

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Nissan)

Nissan et E.ON ont noué un partenariat stratégique « pour explorer les opportunités de projets pilotes et d’offres commerciales dans la recharge de véhicules électriques, les services de vehicle-to-grid et d’intégration au réseau, ainsi que dans les solutions de stockage et de production d’énergie décentralisée », annoncent les deux entreprises à l’occasion du salon de l’automobile de Genève, où Renault a par ailleurs dévoilé un nouveau concept-car 100% électrique et autonome.

Une électricité bientôt gratuite ?

Déjà associés au Danemark, avec une offre de recharge commune pour les utilisateurs de voitures électriques Nissan, le constructeur japonais et l’énergéticien allemand souhaitent ...

étendre leur partenariat à toute l’Europe. En ligne de mire : l’électrification de la mobilité et des maisons. E.ON veut apporter à son allié son expérience dans l’énergie solaire et le stockage dans le secteur résidentiel. Nissan, déjà associé à Eaton dans ce domaine, s’appuiera sur sa technologie de recharge bidirectionnelle.

« Notre mission est d’abattre tous les obstacles à la possession de voitures électriques », commente dans un communiqué Paul Willcox, président de Nissan Europe. Le partenariat avec E.ON marque un nouveau pas dans cette direction. « Le but de Nissan est d’être reconnu comme l’acteur de référence dans le secteur automobile sur les services énergétiques, avec l’ambition ultime de fournir une électricité gratuite à nos clients. »