Agrégation : Solvay Energy Services signe avec EDPR

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Solvay)

Solvay Energy Services a conclu un contrat d’agrégation avec EDPR, pour un parc éolien de 11 MW mis en service dans deux mois, situé à Flavin (Aveyron). La filiale de gestion de l’énergie du puissant groupe chimique belge Solvay bénéficie par ailleurs d’une lettre d’intention pour d’autres projets avec le géant portugais de l’éolien, en France et ailleurs ; dans l’agrégation mais aussi pour la signature éventuelle de PPAs avec des clients d’EDPR (4e producteur éolien mondial). 

Une vingtaine de contrats signés

De facture assez classique, basé sur la garantie du « M0 » (la moyenne des ventes sur le marché), le contrat se distingue par sa durée de quinze ans, ce qui correspondait à une demande forte d’EDPR, mais avec clauses de revoyure. Pour Solvay Energy Services, l’affaire vient s’ajouter à  ...

un portefeuille de 200 MW en agrégation EnR, dont la moitié en capacité éolienne, un quart en solaire et un autre fourni par la petite hydroélectricité, en sortie d’obligation d’achat ou avec complément de rémunération. Le deal avec EDPR n’est donc pas une première pour cette société. « Nous avons conclu une vingtaine de contrats d’agrégation depuis l’été dernier, lorsque le marché a accéléré, avec plusieurs développeurs », précise Gérard Raynor, directeur commercial. Sa société argumente entre autres sur son portefeuille global, qui profite d’un foisonnement large. Il pèse en effet 800 MW et est composé en majorité de centrales de cogénération au gaz pour les usines du groupe ou gérées pour compte de tiers.

Mais la vente sur le marché n’est pas la seule option pour valoriser la production électrique. Solvay a aussi commencé à pousser la solution du gré à gré auprès des entreprises, en partenariat avec l’opérateur de performance énergétique Orygeen, pour offrir un autre débouché aux exploitants de centrales. « Nous avons des perspectives concrètes, en France et en Espagne en particulier. Ces accords sont cependant longs à mettre en place », constate Alexis Manuel, manager des EnR de la société.