Le nouveau fonds EnRciT aura-t-il assez de projets à financer ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit Thomas Blosseville)

« Il y a une abondance de liquidités dans le monde. Chez les institutionnels et les fonds d’investissement, mais aussi dans l’épargne des particuliers. S’il y a un écart entre ces liquidités et le nombre de centrales d’énergies renouvelables citoyennes, c’est parce que les élus et les porteurs de projets ne savent pas vers qui se tourner », observait ce 29 janvier Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, pour justifier l’intérêt du nouveau dispositif EnRciT. Destiné à financer les projets EnR citoyens, il a été lancé hier avec une enveloppe de 10 M€. « Nous allons remplir l’espace intermédiaire entre la bonne volonté du terrain et le dossier prêt à être transmis à des investisseurs », a abondé Jean-Louis Bancel, président du Crédit coopératif. Reste à faire connaître l’outil, à le déployer… et à trouver des projets à financer.

L’Occitanie pour commencer

« Nous allons prendre 6 mois pour communiquer en régions, en lien avec les antennes locales de l’Ademe et de la Caisse des Dépôts », prévoit Erwan Boumard, directeur général d’Énergie Partagée. L’association spécialisée dans les EnR citoyennes va piloter la mise en œuvre du dispositif. « Nous allons commencer par ...