One Planet Summit : le fil des annonces (11 décembre)

Print Friendly, PDF & Email

J-1 avant le One Planet Summit, et une première série d’annonces :

  • Neuf des principaux émetteurs industriels d’obligations vertes (EDF, Enel, ENGIE, Iberdrola, Icade, Paprec, SNCF Réseau, SSE et TenneT) se sont engagés à poursuivre le développement du marché des obligations vertes. Les signataires s’engagent à être présents à long terme sur le marché, à placer les green bonds au coeur de leurs financements et à mettre en oeuvre des procédures de reporting rigoureuses.
  • Engie annonce 1 Md€ d’investissements dans l’efficacité énergétique, via des Contrats de performance énergétique (CPE), entre autres.
  • Schneider Electric s’engage à utiliser 100% d’électricité renouvelable d’ici 2030 et à publier l’évolution de sa productivité énergétique. Le groupe souhaite atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.
  • 48 entreprises de dimension internationale appellent « les gouvernements du G20 à utiliser le G20 comme un forum et les gouvernements nationaux des autres pays à unir leurs efforts pour aller de l’avant » et à mettre en œuvre les mesures suivantes : 1) Élaboration et mise en œuvre de stratégies de décarbonation à long terme […];  2) Élimination des subventions aux énergies fossiles d’ici à 2025; 3) Fixation d’un prix du carbone; 4) Prise en compte des travaux du Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD).
  • La Société Générale veut contribuer à hauteur de 100 Mds€ au financement de la transition énergétique entre 2016 et 2020. La banque compte se désengager du secteur des sables bitumineux dans le monde et du pétrole en Arctique. Et jouer un rôle moteur dans le développement durable et bas carbone de l’Afrique.
  • BNP Paribas Asset Management va lancer un fonds d’épargne pour le financement des PME/ETI européennes de la transition énergétique. Sa maison-mère, BNP Paribas, va proposer à ses clients particuliers un prêt à 1% pour l’achat d’un véhicule neuf bénéficiant du bonus écologique. Et à destination des entreprises et investisseurs, BNP Paribas Securities Services lance ClimateSeed, une plateforme pour la mise en relation des investisseurs avec les associations porteuses de projets de compensation carbone.
  • Le Groupe BPCE veut devenir la banque de référence de la croissance verte et responsable. Il prévoit un accroissement du financement de la transition énergétique, porté à 10 Md€ (encours et engagements de financement de la transition énergétique) soit une hausse de 1,6 Md€ par rapport à 2016. Cette banque veut aussi renforcer l’épargne responsable, notamment l’ISR, boosté à 35 Mds€ soit une hausse de 10 Mds€ en comparaison à 2016. BPCE prévoit aussi un effort dans l’intermédiation des financements « green » ou « social », avec 2 émissions par an pendant les 3 prochaines années, contre 3 émissions entre 2015 et 2017.