Eurelectric réaffirme son orientation zéro carbone, anticipe la neutralité « bien avant 2050 »

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Centrale à charbon de Blénod © Alexandre Prévot, Flickr.

« We will lead the costly effective energy transition which we see as a unique opportunity » : dans une sorte de profession de foi publiée hier 6 décembre, Eurelectric, le syndicat européen de 3 500 industriels de l’électricité (30 membres, notamment les associations nationales) a fait état d’un engagement plus vigoureux en faveur du climat. Présents à Bruxelles pour préciser la stratégie pendant les trois prochaines décennies, les présidents des énergéticiens Enel (Italie), Vattenfall (Suède) et SSE (Grande-Bretagne) ont estimé que l’objectif de neutralité carbone peut-être atteint « bien avant 2050 » pour le secteur électrique sans pour autant donner une date, comme le rapporte notre confrère Euractiv.

Zéro carbone, maxi euros

L’engagement d’Eurelectric est aussi pro-business et de plus en plus pro domo, car ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.