Statkraft poursuit son retrait de l’éolien en mer

Print Friendly, PDF & Email
Crédit photo : Flickr/Peter Kirkeskov Rasmussen

L’énergéticien norvégien a cédé ses 50% dans le projet éolien Triton Knoll (860 MW), en mer du Nord, à son co-actionnaire, l’allemand Innogy. Ce parc bénéficie depuis septembre dernier d’un Contract for Difference (CfD) accordé par le gouvernement britannique et représente un investissement de 2 Mds£ (2,24 Mds€). La décision finale d’investissement doit être prise mi-2018 pour une mise en service attendue en 2021. Les modalités du désengagement de Statkraft n’ont pas été révélées. Innogy pourrait faire entrer d’autres partenaires dans les prochains mois.

L’énergéticien norvégien...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.