En 2018, l’accès aux données sur le gaz va s’accélérer

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Photo : GRDF

En France, seuls 1,8% des consommateurs particuliers de gaz utilisent le portail Internet que GRDF leur propose. « Nous avons constaté qu’il ne leur fournissait pas le bon service. Ce portail ne concerne que le gaz et donne accès à des informations en kilowattheures qu’ils ont du mal à appréhender », analysait ce 14 novembre Isabelle Drochon, responsable du programme données de GRDF.

Elle s’exprimait à l’occasion de la présentation d’une étude menée avec l’Ademe sur le potentiel de maîtrise de l’énergie des compteurs gaz communicants Gazpar. Pendant plus d’un an, onze expérimentations ont été réalisées dans quatre territoires, ceux qui ont accueilli la phase pilote du déploiement de Gazpar : dans les Hauts-de-Seine, à Lyon, au Havre et dans le Pays de Saint-Brieuc.

Des flux de données fin 2017

Le cap des 500 000 compteurs Gazpar posés a été franchi. Ils seront 11 millions fin 2022 et génèreront un flot d’informations à exploiter avec l’accord des clients. C’est l’un des sujets importants actuellement pour les distributeurs d’énergie. Bonne nouvelle : les expérimentations ont confirmé...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.