Back Market reconditionne 7 M€

Print Friendly, PDF & Email
Capture d’écran Back Market

La start-up parisienne Back Market a fait du reconditionnement son maître-mot et pas seulement appliqué aux smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables – produits électroniques les plus touchés par l’obsolescence programmée. Tout l’électroménager (ou presque) a droit à une deuxième chance sur cette place de marché lancée en 2014 par Thibaud Hug de Larauze, Quentin Le Brouster et Vianney Vaute. Un positionnement « tech, discount, écologique » et surtout gagnant : le chiffre d’affaires a été multiplié par 10 l’année dernière, atteignant ...