Engie va mettre un premier parc éolien en open data

Print Friendly, PDF & Email

L’énergéticien Engie prépare la mise en ligne de données d’exploitation de son parc éolien de Haute Borne-Vaudeville (Meuse) dans une logique d’open data. Cette expérimentation, première du genre, débutera en mai. Elle est menée sans objectif précis sinon celui de se laisser surprendre par les suggestions éventuelles des data scientists, ingénieurs ou autres contributeurs volontaires, assure le groupe.

Les données de ce parc de  de 8 MW et quatre turbines mises en service en 2009 par Maïa Eolis seront publiées sur ...

une plateforme tierce dédiée à l’open data, dont Engie préfère taire le nom pour l’instant. « Dans un premier temps nous publierons les données de production, les vitesses de vent et plusieurs types de données sur le comportement des machines. On envisage d’en publier d’autres si l’expérimentation s’avère prometteuse », a commenté Gwenaëlle Huet, responsable de la business unit Energies renouvelables France