GE met les bouchées doubles dans la maintenance éolienne

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : GE)

Alors que la flotte mondiale de turbines éoliennes vieillit, l’activité exploitation & maintenance (O&M) devient de plus en plus stratégique. Après les offensives du danois Vestas ou encore de l’allemand Siemens ces derniers mois, l’américain General Electric (GE) est le dernier acteur en date à se jeter dans la bataille. Il vient ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.