Traitement de l’eau : Helio Pur Technologies rayonne à l’international

Print Friendly, PDF & Email
Prototype de réutilisation des eaux usées, à Séville (Crédit : Helio Pur Technologies)
Prototype de réutilisation des eaux usées, à Séville
(Crédit : Helio Pur Technologies)

Créée en 2011 par Laurent Sohier (PDG), la société Helio Pur Technologies développe, conçoit et commercialise des installations de recyclage d’eau, biologique et solaire. Après avoir multiplié les expériences pilotes, cette entreprise basée à Pertuis (Vaucluse) vient de recevoir sa première commande commerciale, en Algérie.

« Tout peut être dégradé, ou presque »

Les installations déployées par Helio Pur Technologies reposent sur le principe – breveté depuis fin 2015 – de Purification Bio-Solaire (cf. schéma). Cette technologie permet d’éliminer une large gamme de substances dangereuses et de contaminants microbiens par l’action de photosynthèse des micro-organismes, grâce à l’action combinée du soleil et du CO2 injecté dans un circuit de tubes clos . « Les métaux sont concentrés dans la biomasse, tandis que les pesticides et/ou médicaments sont dégradés sous forme de CO», détaille Laurent Sohier.

Cycle-BSP
(Crédit : Helio Pur Technologies)

Les stations d’Helio Pur Technologies peuvent traiter de 1 à 10 000 m3 d’eaux usées par jour d’origine domestique, agricole ou industrielle avec un taux de transformation proche de 100%. L’eau saine (mais non potable) peut être réutilisée pour l’irrigation agricole, l’arrosage d’espaces verts, le nettoyage de rue ou de véhicules, le rechargement de nappes, la lutte incendie ou tout simplement le recyclage à l’identique, tandis que les nutriments contenus dans les déchets servent d’engrais.

Trois années de prototypage

Depuis trois années, Helio Pur Technologies a déjà installé trois prototypes en France – à Meyrargues, Palavas-les-Flots – et en Espagne, à Séville, sur différentes applications. Trois autres pilotes sont également actés à ...