Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 août 

Le parc photovoltaïque français a atteint une puissance de 6 911 MW au 30 juin 2016 (+ 5% par rapport à fin 2015) alors que le parc éolien affichait une puissance de 10 886 MW (+ 5% par rapport à fin 2015), selon le bilan publié par le ministère de l’Environnement.

PPE : après l’avis rendu par l’Autorité environnementale, la consultation du public sera lancée la semaine prochaine, a indiqué Ségolène Royal, ministre de l’Environnement.

Jeudi 25 août

Futuren achète sept éoliennes de 3 MW pour son projet Courant-Nachamps de 21 MW en Charente-Maritime, qui sera mis en service en 2018. La société construit en ce moment deux parcs éoliens (31 MW) dans l’Hexagone.

Le fabricant de panneaux solaires NanoPV Technologies, basé au New Jersey mais avec des usines en Asie, prévoit d’installer à Tanger (Maroc) une usine de 2 milliards de dirhams, soit 184,5 M€, selon le quotidien L’Economiste. A Tanger également, Siemens a annoncé implanter une unité de fabrication de pales pour éoliennes, pour 100 M€.

Laurence Ville-Gentile est la nouvelle déléguée générale de l’Institut de l’économie circulaire.Cette ancienne journaliste a notamment dirigé l’Institut des hautes études de l’entreprise pendant 5 ans, après plusieurs années au Medef où elle s’est occupée du programme de l’université d’été.

Mercredi 24 août

La Commission européenne impose ses mesures anti-dumping à trois fabricants de panneaux solaires chinois, Osda Solar, Qixin Solar Electrical Appliance et Shandong Linuo Photovoltaic Hi-Tech, considérant qu’ils ont violé les termes de l’accord passé en 2013.

EDF EN Canada a cédé 10% des parts de son parc éolien de 350 MW de Rivière-du-Moulin (Québec) aux communautés indiennes et 5% aux collectivités locales. L’entreprise conserve 42,5% du parc, le premier de son portefeuille par la taille.

Réunissant plus de 13 000 Mds$ d’actifs, 130 investisseurs institutionnels dont les français Axa, BNP Paribas Investment Partners, Natixis Asset Management, Mirova, l’Erafp et le FRR ont écrit au G20, qui se réunit les 4 et 5 septembre. Ils demandent un prix carbone significatif, la fin des aides aux énergies fossiles, le doublement des investissements dans les EnR d’ici 2020 et plus de transparence sur les risques financiers liés au climat.

Mardi 23 août

Selon le rapport de Mercom Capital, le stockage d’énergie sur batteries a drainé 125 M$ (110 M€) de capital investissement au deuxième trimestre 2016 sur dix transactions, contre 54 M$ au premier, pour dix deals également.  D’une année à l’autre, le montant est en revanche le même (126 M$ sur treize deals au 2e trimestre 2015). Les cinq principaux bénéficiaires sont le britannique Nexeon, les américains Aquion Energy, Stem, Silatronix et l’indien Greenvision Technologies.

La capacité de stockage sur batteries pourrait quant à elle passer de 1,5 GW en 2015 à 14 GW en 2020, selon une étude de GlobalData. Déjà premier par la taille en 2015 (750 M$ d’investissements), le marché américain conserverait sa suprématie en 2020 et représenterait 1,4 milliard de dollars.

Lundi 22 août

En application de l’article 168 de la loi sur la transition énergétique (LTE), le décret n° 2016-1132 du 19 août fixe les règles de valorisation des effacements de consommation d’électricité sur les marchés de l’énergie et sur le mécanisme d’ajustement. Le texte précise les modalités et prévoit les conditions d’agrément technique des opérateurs et les sanctions.

Le décret n° 2016-1134 du 19 août, issu des articles 175 et 197 de la LTE, définit le contenu de la stratégie nationale de mobilisation de la biomasse et des schémas régionaux éponymes. Cette stratégie devra comprendre « une évaluation des importations de biomasse nécessaires pour satisfaire les besoins », elle-même déduite des futures estimations de production fournies par les préfets et les conseils régionaux.

Voltalia a finalisé l’achat de Martifer Solar, un projet annoncé en juin. Les actifs du portugais aux Etats-Unis, qui conditionnaient la transaction, ont été vendus. Les comptes de Martifer Solar sont intégrés à ceux de Voltalia, coté sur Euronext, depuis le 18 août. La capacité exploitée par Voltalia est multipliée par 2,4, passant de 418 MW à plus de 1 GW, dont 627 MW pour compte de tiers. La part du solaire dans les projets passe de 13% à 50%. A 9,47€, le titre gagnait 1,07% à 16.00 ce lundi 22 août.