Dunkerque, futur haut lieu de l’éolien offshore

Print Friendly, PDF & Email

EON OFFSHORECe sera Dunkerque. Le troisième appel d’offres français sur l’éolien en mer aura pour théâtre un seul site, les eaux de la Côte d’Opale. C’est ce qu’a annoncé Ségolène Royal ce 4 avril, dans un communiqué. Dans la foulée, la ministre de l’Environnement a précisé les règles du jeu de ce nouveau tour, inspirées de l’expérience des deux précédents et des suggestions des développeurs. En revanche, le cahier des charges n’est pas encore prêt, le calendrier n’est pas précisé non plus et il manque aussi la puissance officiellement mise en jeu.

Une zone facile

Pourquoi Dunkerque et pas Boulogne-sur-Mer ou encore Oléron, autres zones pressenties pour le troisième round de l’éolien en mer posé ? La réponse est dans le titre du communiqué du ministère, lequel annonce d’entrée que ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.