Front commun Bretagne/Pays de la Loire dans les smart grids

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Solenn)
(Crédit : Solenn)

Candidate naturelle à l’appel à projets smart grids à grande échelle, la Bretagne a décidé de jouer collectif. Elle va se positionner avec les Pays de la Loire, les neuf syndicats départementaux d’électricité regroupés en deux pôles d’énergie et des acteurs privés. Le projet industriel, porté par Schneider Electric, réunit 70 entreprises bretonnes et ligériennes dont ...

Article précédentAvec son nouveau fonds, Citizen Capital s’intéresse aussi aux cleantech
Article suivantEcoslops en route pour le recyclage des carburants marins en Afrique