Drivy avale le n°1 allemand de la location de voitures entre particuliers

Print Friendly, PDF & Email
autonetzer
(capture d’écran site d’Autonetzer)

A l’offensive depuis sa dernière levée de fonds de 8 millions d’euros, Drivy frappe fort avec trois acquisitions en moins de deux mois. Après avoir confirmé son leadership en France avec le rachat de Buzzcar et Livop, la start-up s’empare de son homologue allemand, Autonetzer, devenant ainsi le n°1 du secteur outre-Rhin, six mois seulement après son arrivée sur le marché.

Grâce au rachat d’Autonetzer, Drivy propose désormais 11 000 véhicules de particuliers à 100 000 utilisateurs en Allemagne, portant à 38 000 voitures et 600 000 utilisateurs les chiffres pour l’Europe. En 2016, Drivy prévoit de doubler le nombre de ses utilisateurs en Allemagne. Les deux cofondateurs en 2010 d’Autonetzer, Sebastian Ballweg et Markus Gößler, conservent un rôle stratégique en tant que conseillers pour Drivy en Allemagne.

Drivy se lancera en Espagne cet été et un troisième pays est prévu d’ici fin 2015.

Repère : Les fusions-acquisitions se multiplient dans l’écomobilité – Mai 2015