Les ambitions internationales de la filière géothermique française [1/2]

Print Friendly, PDF & Email
L&a centrale de Soultz-sous-Forêt. (Crédit : EDF)
La centrale de Soultz-sous-Forêts (Crédit : EDF)

Après avoir longtemps eu des difficultés à s’organiser, la filière française de la géothermie se met en ordre de marche, notamment grâce au cluster Geodeep dont le fonds assurantiel a bouclé une première tranche de 50 millions d’euros début avril. Dans les prochaines années, elle espère capter entre 5 et 10% du marché mondial, évalué à ...