Deals du 8 au 15 septembre : solaire boosté, éolien agité, reprise des levées de fonds

Print Friendly, PDF & Email

Onshore Wind Farm and Solar PanelsLe solaire est une nouvelle fois en vedette à l’international cette semaine. Les appels d’offres se multiplient, en Inde, Israël ou encore à San Diego, en Californie, alors qu’au Chili, un grand projet de près de 700 MW vient d’être approuvé. Une bonne nouvelle pour le fabricant chinois Suntech qui renaît de ses cendres avec des projets au Japon et une acquisition en Allemagne, quelques semaines après un investissement dans le stockage aux Etats-Unis.

Le dynamisme du marché commence à stimuler les investissements industriels : GreenUnivers a recensé une dizaine d’usines de plus de 100 MW en construction ou en cours d’extension dans le monde, la plupart en Asie. Porté par la vague, le roi israélien du monitoring, SolarEdge, pourrait prendre le chemin de la Bourse de New York pour financer sa croissance.

Côté éolien, mauvaise nouvelle dans l’offshore : Technip ferme son activité en Ecosse, et va chercher ailleurs « une croissance rentable à long terme ». En France, le développeur WPD, allié d’EDF EN, conteste toujours l’attribution du parc des deux îles au consortium mené par GDF Suez et a déposé un recours auprès de Ségolène Royal. A l’international, le fabricant espagnol Gamesa reprend des couleurs et lève des fonds alors que le groupe indien Suzlon compte sur la mise en Bourse de sa filiale Senvion (ex REpower) pour se refaire une santé financière.

Le marché des ventes d’infrastructures reste actif : RWE cède la majorité de son projet de Nordsee (1 GW) à un groupe canadien.

Les levées de fonds reprennent après la trêve estivale avec le groupe Aqua ...