Suzlon compte sur l’IPO de sa filiale pour se désendetter

Print Friendly, PDF & Email

SenvionLourdement endetté, le fabricant de turbines éoliennes indien Suzlon compte sur Senvion (ex REpower), sa filiale allemande, pour assainir ses comptes. La maison-mère se donne six mois pour introduire au moins 25% de sa filiale sur le Stock Exchange de Londres dans le but de lever quelque 600 millions de dollars (463 M€).

Une dette ...

Article précédentFeu vert pour 700 MW de solaire au Chili
Article suivantDeals du 8 au 15 septembre : solaire boosté, éolien agité, reprise des levées de fonds